Lost 3 (le gardien)
Lost 33 (Les demi-hommes)
Lost 4 (les radiations)
Lost 17 (la passerelle)
Lost 21 (l'escalier inutile)
Lost 30 (Les sans-ombres)
Lost 34 (Le guetteur)
Lost 7 (le fût de dioxine)
Lost 6 (le reboucheur du trou de la couche d'ozone)
Lost 8 (suspendus sous les nuages)
Lost 27 (L'exode)
Lost 20 (s'enfoncer dans le néant)
Lost 26 (sans repère)
Lost 16 (soleil gris)
Lost 18 (l'îlot)
Lost 24 (le loup blanc)
Lost 14 (le désert à notre porte)
Lost 12 (blanc et noir)
Lost 28 (Face au vide)
Lost 25 (noir chemin)
Lost 15 (sombre horizon)
Lost 32 (Le rameur du néant)
Lost 13 (on a marché sur l'horizon)
Lost 29 (The end)

Alors que la photographie humaniste tourne souvent son regard vers son prochain, il s’agit ici de montrer un sentiment intérieur, une réflexion sur la position de l’homme en général, dans l’univers.
L’homme occupe une place de plus en plus importante dans notre monde, non seulement par sa présence physique mais aussi par sa mise en avant en toutes circonstances, pervertissant nos modes de pensées en modèles égocentriques.
On en oublie alors notre propre réalité et on occulte les vieilles angoisses et questions restées sans réponse.
Cette série est là pour nous rappeler la vraie place de l’homme dans l’univers, un être minuscule qui s’agite, perdu dans l’immensité qu’il maitrise peu.
Tirages sur papier fineArt Hahnemühle photorag bright wite