La tour Eiffel
La tour Eiffel (Détail)
La tour Eiffel, Vidéo

A l’heure du recyclage systématique et du biodégradable omniprésent, il semblerait que notre environnement ne soit pas aussi idyllique qu’il devrait être.
Le rythme de notre vie trépidante nous a peut-être fait oublier deux facteurs essentiels qui régissent les cycles naturels : le nombre et le temps. Ainsi, un objet en théorie biodégradable restera présent dans l’environnement le temps de son altération. Survient avant ce délai un objet du même type et L’objet devient en apparence permanent, puisque remplacé systématiquement avant sa fin de vie.
La série des « boules à neige » veut témoigner de cet état de fait et dresse un constat de l’existant aujourd’hui. La présentation est destinée à faire réagir les spectateurs : Chaque sujet emblématique est représenté en présence des déchets trouvés dans son environnement proche.
La Tour Eiffel est représentée entourée d’une « neige » représentant une sélection de déchets trouvés à son pied le 29 décembre 2015.
Les images sont ou seront réalisées en haute définition puisqu’elle offre deux niveaux de lecture : de loin, on retrouve l’idée de la boule à neige, de près, on peut lire toutes les inscriptions sur chaque déchet, identifier les marques à l’origine de la pollution, mais aussi découvrir des fragments de vie (la destination d’un ticket de métro, s’interroger sur la présente d’un emballage de colle haute résistance…
L’image de la tour Eiffel fait 270 Mpx et peut ainsi être tirée en 2,4 m de haut à 200 dpi et permet donc une lecture très proche de l’image.
Chaque image est complétée d’un POM (petite œuvre multimédia).